Chapitre 2

L’homme appartient-il encore à la nature?

Depuis des siècles l’homme n’a eu de cesse d’imposer ses propres normes à la nature.

Le monde humain s’est construit sur sa conquête et sa maîtrise technique et morale: l’urbanisation a étendu nos villes sur de vastes territoires, l’industrialisation a exploité toutes sortes de ressources; l’éducation, les mœurs, le droit se sont efforcés de discipliner ce qu’il y avait d’instinctif en nous.

Pourtant, à la fois fragile et menaçante, la nature représente aussi une limite à l’extension du pouvoir de l’homme, un idéal qui l’incite au retour aux origines, qui nourrit le rêve d’une harmonie avec des forces qui le dépassent.

La nature est à ce point ambivalente que l’homme peut en faire un argument de vente avec l’expansion du marché du Bio.

L’extinction des dinosaures

Selon une étude parue dans la revue Science Advances : il n’y a plus de doute sur ce qui a provoqué l’extinction des dinosaures. Depuis les années 80, l’hypothèse …
VOIR LA SUITE →

Origines du monde

La diversité de la nature, la découverte de nouvelles espèces, le temps long de la formation de la terre, l’ancienneté de l’homme, les formes gigantesques …
VOIR LA SUITE →

Chapitre 2

Le monde humain s’est construit sur sa conquête et sa maîtrise technique et morale: l’urbanisation a étendu nos villes sur de vastes territoires, l’industrialisation a …
VOIR LA SUITE →

Genre humain

Ensemble de toutes les espèces humaines, telles que l’Homo sapiens ou l’Homo habilis. Le genre humain est aujourd’hui limité au seul Homo sapiens, les autres …
VOIR LA SUITE →

La domestication du feu

La question de l’invention de la cuisson des aliments restera sans doute sans réponse… Toujours est-il que cette découverte va profondément modifier les conditions d’existence …
VOIR LA SUITE →

Extrait à étudier

Car il ne s’agit pas seulement ici du succès de la spéculation, mais de la condition et de la destinée humaines. En effet, l’homme, ministre …
VOIR LA SUITE →

close
⚡ Abonnez-vous pour recevoir les mises à jour